Étiquettes

, , , , , , ,

Quelques cassettes d'Agadez au Niger.

Quelques cassettes d’Agadez au Niger.

Cette semaine nous avons fouillé dans la discothèque ou plutôt la cassothèque du Cabaret.  Cela nous a replongé dans les sons et certains souvenirs des marchés africains.

DSC05303

Lorsque nous effectuons des voyages africains nous sommes bien souvent à la recherche de l’inconnu musical, ces cassettes sont le fruit d’heures  à fouiller sur les marchés d’Agadez, de Ouagadougou, de Porto-Novo ou encore de Château-Rouge à Paris 18.

DSC05302

Aujourd’hui ce sont des curiosités anthropologiques pour l’oreille blanche qui est la nôtre.  Et avec la démocratisation du DVD en Afrique, ces objets  deviennent quasi désuets. Mais les marchés et les boutiques comme Camara Production à Paris poursuivent la vente et peut-être (???) la production de cassettes.

À Agadez nous avons pris le thé avec un marchand touareg tout en écoutant certaines musiques qui étaient impossibles à identifier par leur seule jaquette.

Jaquettes inexistantes des cassettes d'Agadez

Jaquettes inexistantes des cassettes d’Agadez

À Ouagadougou,à force d’entendre cet étrange reggae commenté nous avons fait la connaissance avec SamsKlejah et ses cassettes de traduction de classiques du reggae.

À Porto-Novo dans les buvettes, la rencontre de Daouda le sentimental fut déterminante.

Jaquette de la cassette de Daouda le sentimental "Daouda et sa guitare"

Jaquette de la cassette de Daouda le sentimental
« Daouda et sa guitare »

C’est à un voyage dans les oreilles d’un mélomane à la quête de sons nouveaux sur les marchés africains que nous vous invitons ce soir.  Mais c’est aussi le retour sur quelques voyages marquants qui ont laissé des son indélébiles que je vous ferai découvrir ce soir avec des Fields Recordings tirés de la bibliothèque de Cabaret Diaspora.

TÉLÉCHARGER L’ÉMISSION

Advertisements