TÉLÉCHARGER L’ÉMISSION

Pour inaugurer notre série d’émissions (pour emporter)  qui ponctueront cette saison d’automne-hiver 2011-2012, nous avons invité Simon Elmaleh à nous concocter un mix, il a choisi la voie de la polyphonie…

Une grande partie des musiques chorales place la mélodie sur la ligne du haut car elle y est la plus audible, accompagnée par d'autres lignes plus discrètes. Les auteurs de la tradition du Sacred Harp ont plutôt favorisé l'indépendance de chaque partie vocale en plusieurs lignes mélodiques fortes, permettant à tous un role de premier plan.

La polyphonie est au cœur de nombreuses traditions chantées. Immanquablement, elle accompagne l’expérience collective, elle est là où on ritualise les gestes qui nous relient les uns aux autres, elle célèbre l’universel. Manger, boire, aimer, faire de grands efforts, rendre grâce… Cet art populaire qui s’est transmis oralement par la pratique et les savoir-faire ne repose pas sur la virtuosité, mais sur la mise en commun d’une intention; peut-être celle de devenir à plusieurs plus grand que soi-même…

Certains affirment que les Zoulous ont développé une tradition vocale extraordinaire parce que, faute d'arbres de grande taille, ils ne pouvaient fabriquer d'instruments... Cette tradition a évolué, intégrant les chants religieux à quatre voix apportés par les colonisateurs européens.

Le répertoire riche et immémorial ici choisi provient de Corse, de Bulgarie, de Géorgie, d’Afrique du Sud, de Madagascar, d’Albanie, de Sardaigne, du Zimbabwe, de Nouvelle-Calédonie, d’Occitanie, de Tahiti, du Québec, des Îles Fiji, et des traditions Étasuniennes.

Bien que la fonction sociale du chant polyphonique ait changé au XXe siècle (il est maintenant essentiellement interprété sur scène), ces femmes sont considérées comme une composante majeure de la vie culturelle bulgare, porteuses d'expressions culturelles centenaires.

Le Cantu in Paghjella, profane et lithurgique corse. On emploie indifféremment les expressions chanter une Paghiella et chanter en Paghiella, car ce chant désigne simultanément une forme musicale et une technique.

Les chansons populaires tiennent une place primordiale dans la culture géorgienne. Les chants polyphoniques chantés en géorgien représentent une tradition séculaire dans un pays dont la langue et la culture ont longtemps été opprimées par toutes sortes d’envahisseurs.

Le Canto a Tenore est issu de la culture pastorale de la Sardaigne. Il s’agit d’une forme de chant polyphonique à quatre voix (bassu, contra, boce et mezzu boce,) executée par un groupe de quatre hommes. La plupart des praticiens proviennent de la region de Barbagia, et d’autres parties du centre de la Sardaigne.

Musicien, compositeur et artiste audio, Simon Elmaleh a étudié la littérature et la composition électroacoustique au Conservatoire de musique de Québec. Sa culture musicale d’envergure, son sens de l’esthétisme et son oreille exceptionnelle font de lui un collaborateur recherché, ce qui explique (entre autre) sa participation comme concepteur sonore à de nombreux événements interdisciplinaires (théâtre, vidéo, poésie) et ses différentes activités musicales ( L’Orchestre d’Hommes-OrchestresFranz Hoft, Elmaleh-Bouthillier…). De 2005 à 2007, il fonde et co-signe l’émission radiophonique Cabaret Diaspora avec Jean-Baptiste Hervé.

Advertisements