Les Mills Brothers: John, Herbert, Harry et Donald sont tous né dans la ville de Piqua en Ohio.  La chanson est une affaire familiale et c’est au sein de celle-ci qu’ils apprennent à harmoniser leurs voix, leur père John Senior a eu même pendant un temps un quartet barbershop dénommé The four kings of harmony.  C’est même en face du salon de barbier de leur père qu’ils débutent la pratique de la musique: 4 hommes et une guitare c’est la formation d’origine des Mills Brothers.

C’est un accident de parcours qui a transformé le groupe en quartet totalement vocal (excepté bien sûr la guitare…).  Un soir que leur frère Harry était sur scène pour une apparition dans un spectacle, il réalise qu’il a oublié son kazoo et met ses mains autour de sa bouche pour imiter le son de l’instrument manquant.  Le résultat est au-dessus des espérances et sonne beaucoup plus comme une trompette, la foule est conquise et ses frère le rejoignent sur scène pour former le reste du quartet: Herbert devient la deuxième trompette, John le tuba et Donald le trombone, un style naît et les Mills Brothers entrent en musique!

Après une multitude de représentations en Ohio, les Mills brothers commencent à se produire un peu partout aux États-unis.  Nous sommes à la fin des années 20 lorsqu’ils se produisent devant Duke Ellington lors d’un concert donné à Cincinnati, celui-ci est tellement impressionné qu’il téléphone au dirigeant de la maison de disques Okeh qu’il les signe et les amène à enregistrer leur premier titre Tiger Rag .  Plus tard viendra leur émission de radio en 1932-1933, ils sont par ailleurs les premiers afro-américains à obtenir une émission de radio.  L’émission était connue sous le titre de quatre garçons et une guitare, bon nombre d’auditeurs sont surpris de savoir que les musiciens n’utilisent qu’une seule guitare comme instrument…Après le premier enregistrement, les choses déboulent très rapidement pour les quatre frères…apparitions au cinéma, collaborations avec des jazzman établis comme Don Redman, Duke Ellington, Cabe Calloway.  Tout cela jusqu’à 1933, l’année où leur frère ainé commence à avoir des problèmes de santé, une tuberculose l’affecte alors, et les Mills annulent leur tournée…

Suite à ces premiers signaux d’alarme de la santé fragile de leur frère aînée qui n’était que dans la prime vingtaine, l’année 1934 voit les frères triompher et devenir des artistes internationalement reconnu.  Ils enchaînent deux films, jouèrent au théâtre Regal à Perth en Australie pour un public particulier: Georges V, Mary de Teck et leur mère.  Ils furent les premiers afro-américains  jouer pour la couronne d’Angleterre.  Alors que leur frère John Jr. fait des pneumonies récurrentes lors d’un voyage en Angleterre, il tombe profondément malade et prend énormément de temps à s’en remettre.  Il ne s’en remettre pas et meurt au début de l’année 1936. Ce fut une période difficile pour les frères qui restaient et ils pensaient arrêter le groupe quand leur mère leur dit que John jr aurait souhaité qu’ils continuent. Ils suivirent les conseils de leur mère et leur père John Sr remplaça son fils comme baryton et tuba. C’est à ce moment là que Norman Brown devint leur guitariste.

Les Mills Brothers continueront une carrière fructueuse jusqu’à un ultime succès en 1968. Ils ont produit plus de 2000 enregistrements, ont vendu 50 millions de disques et ont reçu au moins 35 disques d’or. Ils ont été intronisés au Vocal Group all of fame en 1998.

Un vidéo

Ici

Advertisements