La première fois que j’ai vu le groupe Staff Benda Bilili c’était  sur youtube, étrange groupe congolais composé de personnes handicapées par la poliomyélite, maladie particulièrement ravageuse dans le tiers-monde.  Assis en rond, en plein jam avec un jeune homme jouant d’un instrument à une seule corde reposant sur un petit tambourin…Tout de suite j’ai été estomaqué et interpellé par le son singulier et artisanal du groupe.  cela me faisait penser au groupe kinois konono # 1 (superbement psychédélique).  Le rapprochement était juste, les deux groupes se retrouve aujourd’hui sur la même étiquette de disques produit par Vincent Kénis, ce génial belge à l’intuition musicale superbe.

Le groupe fait aujourd’hui l’objet d’un documentaire qui était présenté hier à Cannes.

Et devinez quoi: les deux groupes viennent nous visiter cet été au Québec, à surveiller!!!!


Advertisements